Texte à méditer :  

NON au TRANSFO  mad et au Développement du Rabe cool

   RTE-société anonyme Partenaire de l'EFFONDREMENT ?

Articles

Fermer A -Problème d'accès correct au site

Fermer A Repas champêtre de Plateau Survolté/fin juillet

Fermer Articles dans la presse

Fermer Articles dans la presse II

Fermer Associatif

Fermer Autres problèmes locaux (ou plus large)

Fermer Champs électromagnétiques liés aux lignes THT

Fermer Chroniques/ l'énergie électrique (au sens large)

Fermer Comment puis-je agir?

Fermer Commune de ST VICTOR et MELVIEU

Fermer EOLIEN

Fermer Emissions de radio/Energies, Efficacité, Economies

Fermer Energie décentralisée/ HUE ! On y va !

Fermer Fédération des Grands Causses/ Le Caussenard

Fermer GPI (grands projets inutiles)

Fermer Historique

Fermer Impacts du projet

Fermer L'AMASSADA, cabane de la résistance

Fermer L'Enquête Publique

Fermer Le Théâtre

Fermer Le projet de mégaTransfo "Sud Aveyron"

Fermer Maîtrise de l'Energie

Fermer Notre Dame des Landes 44

Fermer PHOTOVOLTAIQUE

Fermer Quoi de neuf sur ce site!

Fermer RTE, mécène sur le Larzac

Fermer RTE-société anonyme

Fermer Surveillance de vilains projets

Fermer autour du méga transfo

Fermer lignes THT

Dernières Nouvelles


La puissance du transformateur du Planol à Melvieu / plus que triplée. - par webMaster le 24/01/2017 @ 18:15

AUGMENTATION PAR 3 DE LA PUISSANCE DU POSTE SITUE  A MELVIEU ( St Victor et Melvieu)
et Rappel des
créations, projets de postes .             cliquez sur le  + / ... à droite pour lire la suite.

Suite à une première arrivée et installation d'un transformateur 225 000 volts au poste du Planol à Melvieu (poste du Planol appelé "St Victor" par la société RTE), il y a quelques mois,  la puissance a été augmentée. Maintenant un second transformateur va, semble t'il,  être rapidement livré et installé. Ce qui passera la puissance de ce poste de 100 MW (mégawatts) à 340 MW. Ce qui n'est pas une miette dans la politique énergétique loco-régionale de RTE-société anonyme et permettra de justifier un peu mieux le méga transfo 400 000 volts "Sud Aveyron" et d'évacuer sérieusement plus d'électricité des parcs éoliens. biggrin

Rappel rapide des postes de transformateurs installés depuis que le projet "Sud Aveyron" a été rendu visible (2010). Tous les poste ci-dessous sont reliés au poste actuel appelé "St Victor" (Le Planol) et tous seraient reliés et aptes à évacuer sur le projet "Sud Aveyron" et la ligne 400 000 volts vers l'Espagne :
Couffrau (vers disons Moulin Mage au sud du département): poste 225 000 volts,  renforcé très sérieusement
et ligne 225 000 refaite et recalibrée (augmentation des capacités de transit); liaison directe avec St Victor et évacuation de nombreux parcs éoliens Est du Tarn
Miolles(vers Saint Sernin) : poste créé environ en 2014, conséquent, avec un baratin du type "c'est de l'alimentation locale": à suivre et à préciser.
"Gare de Roqueredonde" (vers le plateau du Guilhaumard), installé (environ 2015) sur la ligne 63 000 relié à Lauras et St victor:
liaison directe avec St Victor et évacuation parcs éoliens du lodevois-Joncels
"St Victor": renforcements en 2 temps (2016 et 2017) (Cf. ci-dessus)
Lacabarede (81) renforcement du poste 63 000 pour évacuation de parcs éoliens (Roc de Peyremaux, ...), par le poste de Castres-Goujade, relié directement à St Victor

/procédures enclenchées:
Réquista: poste 225 000 pour 100 MW (sous prétexte d'alimentation): "concertation" très "concise"(2 heures) , fin 2016 en préfecture: liaison directe à St Victor. Et hop, en route!
Fondamente: coolmême zone géographique que Roqueredonde:  en "concertation"le 2 mars 2017: liaison  à St Victor (par le poste de Lauras) et évacuation de parcs éoliens de communes autour de Fondamente. Poste 63 000 volts. Et hop, en route!


/ projets enclenchéspar RTE-société anonyme:
Brusque (12), sud du département : avec liaison au poste de Couffrau par une création de nouvelle ligne tHT 225 000: évacuation de parcs éoliens et liaison directe à St Victor
Raviège (vers le lac de Raviège): idem Brusque (création de nouvelle ligne, évacuation vers  St Victor et parcs éoliens)
Fraisse sur Agout: création de poste 225000 pour évacuation Raviège sur St Victor et toujours éolien

Tout ceci, ci-dessus est loin d'être exhaustif, notamment en ce qui concerne le nord Aveyron, le Tarn, ... et d'autres liaisons à St Victor. Il y a  de nombreux renforcements de postes de transformateurs (déjà faits, en cours, ou en projet) jusqu'à une centaine de kilomètres autour de St Victor: à consulter notamment le(, les)  "schéma décénnal de développement du réseau , RTE" (annexes régions/ Midi Py, Languedoc ou Occitanie"(à partir p.290): une mine (de projets,  d'un autre âge) pour qui sait ne pas s'y perdre.








Reussite de la manifestaton de Rodez, ce 21 janvier / un participant poursuivi pour "Jet de feuilles d'origine végétale" - par webMaster le 22/01/2017 @ 16:32

Tres jolie réussite de la manifestation Arrestation d'un participant   Désinformation 
 Mis à jour le mardi14 février  2017 winkCommuniqué Collectif   +............  + Désinformation Cliquez sur le +/.. à droite pour lire la suitecool.Témoignage au "Téléphone sonne" sur France Inter 10 février(à partir de 27 minutes 30 sec)


Avec des participants très variés, une solidarité s'installe contre ces projets.


Devant la préfecture dépot d'un peu de terre symbolique (pour enfouir les projets). Envolées de feuilles d'arbres et arbustes ramenés par les diverses associations. PUIS, d'un coup, les  portes de la préfecture s'ouvrent, et  de l'intérieur, quelques policiers casqués sortent comme d'un chateau moyenageux, l'un d'eux aspergeant la foule , dont les enfants qui jouaient à la" pinata *"(Cf . en bas,  si vous ne savez pas),...,  les journalistes (Centre Presse et La Dépêche, près de la porte), avec  un jet d'au moins 5 à 6 metres de gaz lacrymogène (belle couleur vapeurs rousses, très réussie). Et retour dans le chateau fort.
Donc,  il y avait de très nombreux témoins de ces faits sympa, car la place était bondée et l'est restée de plus belle apres cette démonstration de  maîtrise.
Un participant qui , plus tard sur la place du foirail s'occupait de remballer le "stand" de  jus de pomme chaud a été arrêté, gardé à vue toute la nuit, puis relaché à 15 heures cette apres midi de dimanche.
Il sera poursuivi pour:
eek"JET DE FEUILLES D ORIGINE VEGETALE SUR UN AGENT DE LA FORCE PUBLIQUE".cool CA NE S'INVENTE PAS!
(Une info un peu plus à jour: " Violences agravées - explicité  par "jets de feuilles sur un agent ")

Inutile de dire que dès hier soir fin de manifestation,  un  policier racontait, sans vergogne,  qu'un des leur avait été mis à terre.
Il y avait plus de 200 témoins (écoutez par exemple à 27min30sec), devant la préfecture,  pour voir, comme nous (plusieurs membres de l'association Plateau survolté) qu'aucun policier n'a été touché par un manifestant. Par contre les policiers à l'extérieur ont dérouillé comme tout le monde de l'emploi du gaz.

Mardi 23 janvier, voici le
communiqué de presse du collectif régional d'associations TNE (Toutes Nos Energies-Occitanie), pertinent, concis  et qui n'omet rien de ce qui doit être dit.



Mais la déambulation a été au top, sympathique, bonne musique (musiciens d'accompagnement de la déambulation), bons chants ravigorants. Les assos représentées, des militants variés venus s'informer et  soutenir , et une unité pour l'arrêt de ces projets . La pêche pour tous.


MEDIA: (dont 2 journaux nationaux de Radio France)


et Radio temps Rodez émission du 23 janvier: assez complet et réaliste (début du reportage apres environ 20 minutes)
https://soundcloud.com/radiotempsrodez/rezod-locos-manif-anti-eoliennes-associatisse-et-echappees-belles-23-janvier-2017?in=radiotempsrodez/sets/rezod-locos

le reportage de FR3  local:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/larzac/aveyron/manifestation-contre-projet-transformateur-aveyron-1180173.html
aussi, à suivre interview des différentes asso et collectifs par France-Info (diffusé sur 
France Culture aux infos de 18 h ce samedi (5ème minute environ, après Trump)
aussi Radio Albiges
sur France inter:
https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-19h/le-journal-de-19h-21-janvier-2017
donc, plus La dépêche, Centre Presse

ET
Une chouette émission (en 2 parties) de radio Albiges est disponible ainsi que de nouveaux articles de journaux, dans la rubrique "revue de presse" sur le blog https://douze.noblogs.org/


Un article de Romain Gruffaz de la  Dépêche du dimanche 22 janvier 2017: Cet article finit ainsi: "Apres s'etre deroulee .......la manifestation a donné lieu, peu avant sa conclusion, à des débordements, qui ont vu les forces de l'ordre faire usage de gaz lacrymogènes et trois de leurs représentants blessés par des coups de pied et de bâton. Un individu a été arrêté par les policiers et était entendu, hier soir au commissariat."  MIEUX VAUT LIRE CA QUE D'ETRE AVEUGLE.
Le journaliste Romain Gruffaz était , selon ce que nous avons vu, tout près de la porte de la préfecture. A t'il voulu répercuter ce qu'avait déclaré  un membre de la   police, ou a t'il vu ce qu'il écrit?  Parmi les nombreux manifestants présents rien en terme de témoignage de coups de pied, de bâton.( il y avait des vieux bouts de bois morts, vraiment du bois mort en décomposition, mais des coups... de bâton: PAS ,
des coups de pieds: ça parait fantastique et de fait, aucune poursuite pour ces "coups de pied" )? Bizarre!)Trois policiers blessés:  personne ne mparticipant n'a vu ça., mais c'est écrit!     Par contre beaucoup de témoignage d'indignation de la part des participants.

"un individu": un participant, oui retenu pour outrage, jets de feuilles d'origine végétales = plus tard,  violences aggravées?

Tout le monde est d'accord sur le jet de gaz lacrymogène. La police, le journaliste, les manifestants dans leur variété. Tout va bien sur ce point de convergence.


Nous écrivions:"Espérons que toute la presse saura relayer : ce qu'elle a vu et entendu (et surtout pas ce qu'elle n'a pas vu, pas entendu)"/ ET bien ça semble  RATé.wink

*
La piñata
est un récipient qui peut prendre la forme d'une figurine ou de tout autre objet et que l'on remplit de sucreries et de jouets. Une succession d'enfants, les yeux bandés, armés d'un bâton essayent de casser la piñata afin de récupérer les sucreries cachées à l'intérieur.

La piñata est faite à partir de matériaux facilement cassables. Traditionnellement, elle est faite avec une forme humaine ou animale (souvent un âne) (ici c'étaient la représentation de 3 élus : lesquels? )
La suite à la prochaine mise à jour.cool


PAS RES NOS ARRESTA, le film en avant première - par webMaster le 05/11/2016 @ 21:44


Projections et débats autour du film "PAS RES NOS ARRESTA" sur la lutte contre le méga-Transfo, l'Amassada,  ...
                                                                                                                                                    clic sur le "/ +" à droite pour la suite
Voici les lieux de projections pour le mois de novembre, la liste estt non exhaustive :

- 15 novembre à Toulouse
- 17 novembre à Villefranche de Rouergue
- 20 novembre à Marcillac Vallon, avec repas en soutien à l'Amassada à 12h suivi de la projection à 15 h
- 27 novembre à Saint-Pons de Thomiere (à confirmer)
- 30 novembre à Montpellier au cinéma  Le Royal ouverture des portes à 19h et projection à 20h30

Pour plus de détails sur les projections (lieu et horaire)  , contactez plateausurvolte@sudaveyron.org
et visitez
https://douze.noblogs.org/

Transfo 225 000 Volts poussera comme un champignon à REQUISTA? - par webMaster le 24/10/2016 @ 21:36

REQUISTA: son transfo passerait de 63 KV à 225KV, et évacuerait sur St Victor-Le Planol (et St Victor mega "Sud Aveyron"). TELECHARGEMNT DU DOSSIER DE "CONCERTATION"        eek suite clic sur le "/+" à droite
Ainsi, le méga transfo "Sud Aveyron" à St Victor aurait un nouveau transfo vassal. Et ça se passe sans que personne ne soit correctement informé. Ce transfo 225 000 volts , aux dires de RTE ne recevrait rien de plus que l'actuel 63 000 volts, mais il serait balaise plus costaud, capable d'évacuation et ce qui est gênant, relié au poste "Sud Aveyron" en projet.


La seance de "concertation"a eu lieu le 11 octobre 2016, à la Préfecture de Rodez. C'était la premiere réunion et la derniere. Emballez, c'est pesé!
En gros RTE-SA dit supprimer une ligne 63KV reliant Requista à St Victor et relier Réquista sur une ligne 225KV venant d'Albi(pour aller à St Victor-le Planol) et passant non loin de Requista.
Mais le résultat le plus voyant est que le transfo de Requista qui était un petit transfo en terme d'évacuation (il servait principalement à l'alimentation du Requistanais et évacuait 20 MW d'éolien)  devient un bon transfo d'évacuation. RTE a déja écrit et programmé son doublement dans le dossier de "concertation".
Bref tout ça torché en moins de 2heures d'une séance de concertation.
La phase de concertation est terminée. C'est vite envoyé!
rolleyesUne histoire de fou:  comment RTE-SA peut balancer des projets (avec notre argent et contre nos lieux de vie) et autour tous roupillent en acquiessant. frown

PORCHERIE - par webMaster le 17/09/2016 @ 15:34

extension d'une porcherie au Fel (projet) / Aveyron/ Entrayguescry

NONwink


Les propriétaires de la porcherie industrielle du Viala, commune du Fel 12140, prévoient de passer de 718 à 2004 porcs, soit un triplement des effectifs. Au moins 3000 m3 de lisier devront être répandus chaque année sur 177 ha de terres agricoles menaçant ainsi les eaux superficielles et profondes d'une pollution fécale et chimique qui affectera les affluents du Goul, de la Truyère et du Lot ainsi que les sources situées en contrebas de la zone d'épandage. Seront également menacés d'une grave pollution les captages de la commune du Fel et du village de Ginolhac alors que cette commune fait partie de la zone Natura 2000.

On peut s'interroger sur la pertinence de ce projet d'extension alors que l'on sait que les communes du Fel et d'Entraygues ainsi que les particuliers ont  lourdement investi dans l'assainissement. L'autorisation de cet agrandissement de porcherie équivaudrait à la création d'une ville de 2000 habitants qui ne serait pas raccordée au réseau d'assainissement.

Pour toutes ces raisons nous sommes convaincus de la nécessité de faire obstacle à ce projet.


Séance perturbée ce 2 septembre au PNR Grands Causses - par Poldeu le 10/09/2016 @ 23:37

cry Réunion sur le SCOT perturbée au Parc des Grands Causses à Millau, le 2 septembre 2016. SUITE
Le SCOT , c'est le schéma de cohérence territorial (on est déjà perdu!).                             (suite: clic sur le "+" à droite)
Bref, c'est le Parc (PNR) qui s'occupe de gérer ça et le Parc se  proposait donc ce vendredi 2 de valider son travail par un vote du « conseil syndical » .
Des opposants aux multiples parcs éoliens, au méga transfo de St Victor et Melvieu, et à l'installation de la légion sur le Larzac étaient présents, puis  invités par le Président (M Alain Fauconnier), à assister à la séance.
Assez rapidement le simple statut d'observateurs n'a pas suffit et après une prise de parole assez écoutée ,  les présents ont proposé aux membres du conseil de « dégager » et le Président a reçu un peu de  purée  de bettraves rouges sur sa chevelure d'argent et sa chemise. Poussés petit à petit par la banderolle des opposants et leurs chants, les élus sont sortis.
A aucun moment il n'y a eu de « manu militari »(merci au  Journal de Millau pour cette information fausse). Y a t'il eu saccage ? (le même Journal) ou le terme est il légèrement exagéré ? (merci à cette presse de qualité, toujours prête à employer le terme adapté). Ces gens étaient ils des « zadistes » merci au même périodique pour sa précision et son apport d'information rigoureuse et sans raccourci.
Le Progres Saint affricain, absent,  a fait paraître un article d'un écrivain inspiré appartenant au … Journal de Millau. Ce qui bien sûr ne renforce pas l'information.
Le Saint-Affricain, périodique absent lors de cette séance,  a certainement fait un article très documenté et rigoureux (signé VLR, c'est à dire: inconnu), avec tous les lieux communs que l'on peut échaffauder dans une conversation de café. Du haut vol!
Par contre, assez rapidement le Midi Libre a donné quelques infos, assez réalistes. Et produit une petite vidéo sur laquelle, pas de main militaire, pas de saccage, pas de zadiste, juste une poussée des élus vers l'extérieur.
Pour le citoyen, il est temps de savoir « lire » la presse. Tiens, je vais me faire journaliste.cry

SUR LA PAGE Facebook de la Fédération de sauvegarde des Grands Causses: une video avec des revendications concernant le méga Transfo et ses "milles" éoliennes, lors de la séance perturbée du document du SCOT.
nota: Sur cette page Facebook, cliquez sur "Not Now" quand une fenetre de Facebook gêne, puis faites descendre la page jusqu'à la video sur la seance au PNR et Hop!

ET quelques articles journalistiques de manière à se régaler de la prose de romanciers exaltés. (aussi lisibles dans "Articles/ Presse II"cool

 Et irrésistible:  ça!


blocage et ZAD: parc éolien du Col de Salettes(Tarn ) - par webMaster le 11/07/2016 @ 19:14

coolSuite,  mise à jour au 20 août / Blocage des travaux  du parc éolien et ZAD du col de Salettes ( Tarn, Aude et Hérault) suite/ clique sur le + à droite

7) voici l'article et la vidéo concernant la visite de l'huissier , jeudi 18 août 2016, en vue d'une demande d'expulsion de la ZAD. N'hésitez pas à partager autour de vous. Il y a aussi la requête intégralement mise en ligne.

https://blackfionproduction.wordpress.com/2016/08/19/18-aout-2016-requete-signification-dordonnance-et-visite-dhuissier/

6) Barrage filtrant à Albine, le 18 juillet :

2 articles

HTTP://WWW.LEJOURNALDICI.COM/NODE/8860#.V449JBALRD9

5) Video "Face au vent" blocage des engins du 11 juillet et appel aux  consciences
https://blackfionproduction.wordpress.com/2016/07/17/un-appel-aux-consciences/

4) Depuis deux semaines, dans la Montagne Noire, au pied du Roc de Peyremaux (commune d'Albine) locaux et zadistes tentent d'empêcher l'implantation de huit nouvelles éoliennes industrielles sur un Parc Naturel du Haut-Languedoc.

   La semaine derrière, les chantiers ont été interrompus en milieu de semaine et ce jusqu'à la fin du week-end pendant lequel des paysans et des villageois de la Montagne Noire ont organisé un forum afin de sensibiliser la population.
   Le lundi suivant (11 juillet), ils étaient près de 50 zadistes et locaux à s'opposer aux engins et aux forces de l'ordre.
   Cette semaine, la ZAD, toujours en place, a multiplié les actions afin de ralentir l'avancée des travaux.
 

   Ce lundi 18 juillet, une manifestation organisée entre autres par TNE, Toutes Nos Énergies (collectif regroupant 25 associations) appelle le plus grand nombre à se réunir à 9h00 devant la poste d'Albine afin de dénoncer l'éolien industriel.

3)la Dépêche/ mardi 12 juillet à 19 heures

la Dépêche.fr / mardi 12 juillet à 7h40

Albine.jpg


2) Suite de l'info sur le blocage: mardi 12 juillet:

eekRésistance ce lundi 11 juillet 2016 dans la Montagne Noire, au Roc de Peyremaux

 

A qui la faute ? Aux locaux ? Aux zadistes ? Non ! Huit fois non ! Elle incombe entièrement aux éoliennes industrielles. « Comment ça ?! » Alors que certains les imaginent comme de grands oiseaux blancs annonciateurs de la sortie du nucléaire, d’autres, qui les connaissent très bien, savent que ce sont des charognards de la finance déguisés en colombes. Lorsque les locaux apprennent l’implantation de huit nouvelles éoliennes, ils se proposent d’organiser un forum au Roc de Peyremaux afin d’informer les gens sur la supercherie. Mais une semaine avant la date prévue, pris de court (le vent, c’est d’ l’argent !), ils constatent la réalisation des pistes d’atterrissage pour ces monstres ailés. Les zadistes décident d’intervenir. Le jeudi 7 juillet, un premier blocage est effectué. Ils sont une poignée mais parviennent à négocier le retrait des engins jusqu’à la fin de la semaine. A l’issue du forum, décision est prise de reconduire l’action de blocage. Une participante raconte ce lundi 11 : « Une marche lente est prévue pour ralentir l’arrivée des engins qui finissent de préparer l’accès au site éolien. Dès 7h00 du matin, nous rencontrons la gendarmerie locale qui nous explique l’illégalité de notre présence sur cet axe. Désobéissance mais non violente et légitime. Le scénario « marche lente » fonctionne. En fin de matinée, une partie des engins empruntent une autre piste pour accéder au chantier. La quarantaine d’opposants alors présents et déterminés se divisent en deux groupes. Le premier blocage se stabilise à 2 km, le second… à 300 mètres environ du point névralgique. En début d’après-midi, une trentaine de gendarmes arrivent sur place. Nous devons adopter une nouvelle stratégie. Nous nous asseyons, bras et jambes liés. Les forces de l’ordre nous délogent assez violemment, au vue de notre attitude, certes claire et convaincue, mais résolument non-violente. Désenchaînés, nous reprenons à plusieurs reprises la formation. Après une heure, ce ne sont plus les forces de l’ordre mais nos corps souffrant des « désenchaînements » musclés qui commencent à nous rappeler à l’ordre… La pelle finit par toucher son objectif, mais l’heure tardive, la fatigue de tous et l’arrivée des journalistes ne permettront pas la reprise du travail. Pour nous, une journée de gagnée ! Forte émotionnellement de part la violence subie mais surtout par la résistance aboutie et vécue dans une solidarité rare et belle, elle n’est que le préambule d’une lutte qui se révèle âpre. La mobilisation du plus grand nombre dans cet état d’esprit de reste le premier atout de notre lutte. Nobles oiseaux attentifs à leurs territoires, nous n’aurons de cesse de les survoler et les défendre. »eek

 

1)lundi11 juillet : Suite à 3 jours de forum alter-éolien du Roc de Peyremaux, au col de Salettes (en limite d'Albine-81, et de Lespinassiere -66) dans le sud de la Montagne Noire, une opposition aux travaux de terrassement d'un nouveau parc de 8 éoliennes a eu lieu ce lundi 11 juillet , tôt le matin et est en cours .Une zad est constituée et s'organise contre ce projet.

Les paysans et habitants locaux et les personnes de la ZAD appellent à un coup de main pour tenir l'action de blocage qui a commencé à mobiliser les forces de gendarmerie et la préfecture du Tarn.

Une action avait déjà eu lieu jeudi contre les terrassements.

Si motivés, vous pouvez vous rendre au col de Salette, venant de St Pons de Thomiere (et direction Mazamet) par la D612, quitter sur la gauche la D612 à Corniou, ou Lacabarede ou Albine.

Arrivé au col de salettes, par la D620, prendre la piste forestiere et éolienne sur la droite la droite.

Au premier croisement de pistes, le chantier sera par la gauche au bout de quelques kms.cool

pour arriver au col de salettes/ plan régional
arriver au col de salettes depuis St Pons de Thomieres (34)
plan plus précis au niveau de la zone éolienne, mais surtout à défendre

Contact pour info actualisées : par plateausurvolte@sudaveyron.org


Les élus "sereins" débattent à huis clos (En Video sur DailyMotion) - par webMaster le 27/12/2015 @ 13:09

Huis clos (outil démocratique commode!)  pour la coolséance du Conseil communautaire Tarn Musecool
du 17 décembre 2015                                    
(clic sur le ".../... " à droite pour la suite)


                     On connait facilement le conseil municipal, on avance un peu dans la connaissance du "conseil communautaire". Peu de citoyens assistaient au conseil municipal, c'est encore moins bien pour ce second niveau, qui s'éloigne avec finesse du citoyen.
        Mais il est encore possible de faire beaucoup mieux, c'est ce qu'Alain Marc, président du Conseil communautaire "Tarn-Muse" (soit dit en passant une  entité d'administration géographiquement sans  pertinence), a fait le jeudi 17 décembre 2015 , à St Rome de Tarn,   capitale de la communauté.
       Une vingtaine de personnes du sud Aveyron étant présentes  en extérieur, dont celles qui s'étaient déplacées pour assister aux débats, avec finesse les élus ont appelé 5 à 6 personnes (maxi) à rentrer. Ceci est très intéressant quand on sait que les débats sont publics.
L'invitation était (finement) pour qu'il y ait du monde dans la salle, du public quoi, pour pouvoir prononcer un huis clos.
Motivation (forte et imparable)) du huis clos pour : "sérénité et sujet sensible".
Et pas d'oubli: 2 non élus, chargé de mission et technicien sont restés ,  sans qu'on leurs intime de "dégager",  sont restés durant tous les votes:                 Cherchez l'erreur!
Bref, voici 2 "expressions libres" dans le Progres Saint Affricain du 24 décembre, qui parlent. Qui parlent à ceux et celles qui connaissent le système républicain qui a cours en France: aux citoyens, aux Préfet et Sous-préfet  (qui assurent le contrôle de légalité)
(un peu moins à l' élu ,  qui a appliqué le huis clos et à ses vassaux).

Expressions libres dans le Progrès

 smile  En vidéo sur DailyMotioncool

      cette video vous permettra de juger de l'absence de trouble et du plus grand des silences possibles de la part des habitants présents, puis virés (Repérez le :"Dégagez!")   

crysuite/ la décision de huis clos du président de la communauté de communes Tarn-muse: devant le tribunal administratif de Toulouse     cry         


Blocage d'un convoi éolien dans l'Escandorgue (nord Hérault) - par nouvelle du site : douze le 29/11/2015 @ 16:29

Contre la COP 21 : blocage des convois éoliens de l’Escandorgue
(nord de l'Hérault)                            suite:  clic sur le "... / ..." à droite

À l’ouest de l’A75, dans l’Hérault, au niveau du pas de l’Escalette et de Lodève, le massif de l’Escandorgue sauvage et boisé s’étire sur 30 km. Accroché au nord sur le causse du Larzac, c’est une longue épaule volcanique reposant sur un plateau calcaire, une curiosité géologique autant qu’un véritable plaisir des yeux. C’est le royaume des grands espaces, des vues imprenables et de l’aigle royal. C’est également un espace venteux, et peu peuplé. La cible privilégiée des promoteurs éoliens qui ont décidé d’en faire leur nouveau Lévézou avec presque une centaine de projets d’aérogénérateurs en cours. Le refus des habitants ne date pas d’hier, des manifestations du collectif 34 avaient déjà eu lieu lors des chantiers de déforestation : http://stopeoliennes.over-blog.com/2014/01/blocage-d-un-chantier-et-ouverture-d-une-zad-sur-l-escandorgues.html

escandorgue

Jeudi 26 novembre, un pique-nique était prévu par ce même collectif à proximité de Roqueredonde, pour se rendre compte de l’avancée des projets de « Mas de Nai » (10 éoliennes) et de celui, voisin, de « Combe Caude » (7 de plus) tous deux portés par EDF Énergies Nouvelles au nord du col de l’Homme Mort. À 9 heures, alors que nous nous rassemblions au lieu-dit « le gué » sur le GR71, nous sommes intrigués par la présence d’un maçon du coin qui attend avec son gilet fluorescent en bord de route. Il est à lui seul tout un symbole de l’emploi et de l’activité qu’on promet aux autochtones au pied des centrales éoliennes. Sa mission vaut qu’on s’y attarde : pour acheminer les immenses pièces de leurs machines infernales, les promoteurs utilisent des camions qui forment des convois exceptionnels depuis Valence en Espagne. À leur arrivée sur l’Escandorgue, pour monter jusqu’au site d’implantation proprement dit, ils doivent traverser le Tirronnan, un paisible affluent de l’Orb. Notre maçon est là ce matin pour laver à grande eau les roues de ces camions qui ont parcouru des centaines de kilomètres avant qu’elles ne traversent le gué. Peu importe les hectolitres de gasoil gaspillés pour ces trajets, peu importe qu’ils viennent déverser des milliers de tonnes de béton, d’acier, et de lanthanides sur nos montagnes, peu importe que l’eau de rinçage du karcher ruisselle immédiatement dans le Tirronnan, car toute l’écologie de cette industrie n’est qu’une question d’apparence. Et cette mesurette dépourvue de toute efficience est typique de ces tours de passe-passe qui rendent un projet « éco-responsable ». Cet enfumage dont les promoteurs et leurs complices des parcs naturels remplissent leurs plaquettes en papier glacé. C’est aussi un symbole de la création d’emploi que peine à vanter cette industrie : quelques heures de karcher pour 25 ans d’exploitation, les autochtones n’en demandaient pas tant.

15643541

Nous en étions là de nos réflexions sur la relance de l’emploi dans la commune de Roqueredonde quand deux camions transportant des morceaux de mâts d’aérogénérateurs arrivent sur la route départementale. En nous voyant sur la chaussée ils stoppent. Ce n’est pas de chance, nos voitures sont garées sur leur « aire de retournement » qui leur permet de faire demi-tour et d’aborder le virage en épingle pour s’engager sur le chemin et traverser le gué. Il faut dire qu’assurés de la supériorité de leur industrie sur tout autre forme d’usage de ce territoire, nos charmants promoteurs n’ont même pas cru bon de signaler par un panneau qu’ils utilisaient ce parking pour faire tourner leurs camions. En ont-ils même le droit ? Nul ne le sait.

156453

Nous construisons une barricade sur le chemin, derrière laquelle nous nous réchauffons auprès d’un gros feu de camp. D’abord décontenancés, les chauffeurs espagnols finissent par comprendre la situation, car chez eux aussi l’éolien fait des ravages. Ils éteignent les moteurs tandis que quelques inscriptions sur les pièces des infâmes ventilateurs marquent notre colère. Puis la situation se stabilise, et le blocage s’installe dans la durée. On mange, on discute, on chante jusqu’en milieu d’après-midi, les quelques gendarmes dépêchés sur place sont circonspects et n’ont que « l’état d’urgence » à la bouche.

74164543131

Vers 16 heures, un arrivage massif d’une cinquantaine de leurs collègues nous fait comprendre que le temps de l’évacuation est venu. De manière un peu musclée, chacun est éjecté du site. Et trois personnes – dont une femme enceinte – sont auditionnées à la gendarmerie du Caylar. Ils ressortiront quelques heures plus tard. Nous vous tiendrons informés des éventuelles suites juridiques de la journée.

Après des années de batailles juridiques et administratives, après avoir subi le mépris de ces grandes firmes et des pouvoirs publics, il ne reste plus d’autres solutions aux habitants que de venir bloquer physiquement les travaux sur le terrain. Ce jeudi nous les avons bloqués pendant toute une journée à quelques dizaines, ce qui démontre qu’il est donc possible de les harceler sur tous les parcs en construction et d’endiguer leur colonisation.

Pas res nos arresta !

P1070756

Un expert THT indépendant à St Victor/ Réunion Publique - par webMaster le 17/09/2015 @ 17:37

Réunion publique, passée, mais intéressante   à St Victor (12)

intervenant : Daniel DEPRIS, expert THT       (clic sur le + à droite)

expert  indépendant en réseaux électriques THT

à St Victor ,  (salle des fêtes de St Victor), 20 h30

Lignes THT et  projet de poste de transformateur « sud Aveyron »

L'Affiche

Monsieur DEPRIS apportera un éclairage technique sur le projet controversé de création du poste de transformation 400 000 volts « sud Aveyron », à St Victor et Melvieu , ainsi que sur les lignes THT d'évacuation et d'alimentation de ce poste.

Cet expert indépendant a produit des études sur de nombreux projets de RTE-société anonyme, gestionnaire du réseau de transport d'électricité en France, notamment sur le renforcement du réseau électrique de la Haute Durance, le projet de ligne THT du Quercy Blanc(abandonné en 2003), le projet THT d'interconnexion France-Espagne par la vallée du Louron (abandonné en 1996), le projet de ligne 400 000 volts du Verdon, …

Cette réunion ouverte à tous permettra une information indépendante et pourra répondre aux questions que les habitants du sud Aveyron et des départements limitrophes peuvent se poser sur un projet conséquent concentrant la création du poste 225 000/400 000 volts « sud Aveyron » sur plus de 5 hectares , la création de 4 lignes de raccordement sur la commune, le renforcement important du poste existant sur la commune et de postes en sud Aveyron , la création de linéaires de ligne 225 000 volts et de plusieurs postes de transformation 63 000 volts et 225 000 volts dans le sud du département, et pour finir le doublement de la ligne THT 400 000 volts traversant l'Aveyron dans le sens nord-sud.

Ce projet hors gabarit est destiné à évacuer l'énergie électrique d'origine éolienne du nord de l'Hérault, de l'est du Tarn et du sud de l'Aveyron (Lévézou et Ségala compris) , à partir de parcs éoliens industriels en projet, en construction ou réalisés. RTE répertoriant notre petite région en tant que « pôle éolien on shore » quasi unique en France.

Dans le cadre de cette réunion publique, Daniel DEPRIS pourra aussi aborder l'impact des champs électromagnétiques des lignes THT.

 

Association « Plateau survolté » http://www.sudaveyron.org/plateausurvolte


JT FRANCE 2/ Projet de poste THT - par webMaster le 12/09/2015 @ 10:21


Le Monde du 3 septembre - par webMaster le 05/09/2015 @ 10:04

Un article dans le Monde du 3 septembre 2015sur le projet

clic sur le + à droite pour la suite  ou clic sur le lien pour l'article

/ présentation assez complète pour un article de quotidien
/ les points techniques sont corrects
/ il est abordé l'impact sanitaire des champs électromagnétiques dus aux lignes THT et postes de transformation (nié par RTE: normal)
/ le directeur de projet se réclame de José Bové, et le député européen lui renvoie la balle.
(rappel: M Perrin de RTE-société anonyme , directeur du projet "sud Aveyron" a parrainé
le camping bobo-écolo au sein duquel des proches du député sont parties prenantes: 35 000 euros par la "fondation RTE" pour ce camping)
/ il manque la situation géographique des implantations éoliennes industrielles( industrielles car non locales, pour l'évacuation et le commerce de l'énergie: voir bourse PowerNext géré par RTE-sa): sud Aveyron (y compris Lévézou et Ségala), est du Tarn (Montagne Noire et Monts de Lacaune), nord de l'Hérault (du haut Lodevois à La Salvetat). RTE a répertoriée cette zone comme pole "on shore" éolien sur ses schémas de développement


L'article de Rémi Barroux

Fête du Vent 28,29, 30 Aout St Victor 12400 - par le 27/08/2015 @ 17:54

cool     / Fête du Vent , à l'Amassada et dans St Victor        (suite/ clic sur le + à droite)
           Récapitulatif des 3 jours :                               déambulation, conférences (le compteur Linky et ses

déviances informatives et électroniques, la ferme des milles vaches, économie-financière  de l'énergie, oiseaux et eoliennes, la lutte en Italie contre la ligne grande vitesse Lyon -Turin "No TAV" / forum associatif: le poste sud Aveyron et l'éolien sur les 3 départements/informations le projet de poste "sud Aveyron et ses lignes, les multinationales de l'éolien, les travers du marché du carbone, ...,  la légion sur le Larzac: résistance) /contes occitans, contes sur le vent / musiciens bretons, rock italien "contre la dévastation par le capital et pour la dévastation du capitalisme", autres zicos endiablés/ ateliers: petit éolien, construction en pierre sèche,
serigraphie: non au transfo/cantines (la qualité sans viande pour tous)/ camping/film  de cloture attrayant sur la lutte citoyenne contre des barrages à Couvain en Belgique/ ... .... ....

un photo
wink

Pressions de la gendarmerie nationale - par webMaster le 14/06/2015 @ 22:11

                                             Pressions de la gendarmerie nationale
Depuis plusieurs mois le plateau de Tiergues -St Victor est le lieu d'affut de la gendarmerie. Le Préfet était venu (en hélico) voir le cabanon l'Amassada".             Clic sur le "+" à droite, pour la suite....

         Tous les premiers évènements de l'Amassada , construction, réunions donnaient et donnent encore lieu à des contrôles de gendarmerie; les gendarmes ayant en main (dans leurs automobiles) des réquisitions du Procureur de la République, leur permettant de rechercher dans les véhicules controlés : stupéfiants, armes, donc de fouiller le véhicule de tout citoyen circulant sur le plateau.
      A partir d'un motif bidon de prétendues insultes à un  habitant sis au bout d'un chemin, un regain de pression est descendu (du ciel?).
Directement lié à ce motif bidon, ou pas directement lié, la propriétaire du terrain où est érigée l'Amassada, , cabane d'information (et bien sûr de résistance au projet de méga Transfo), personne réglo au possible et bonne citoyenne,  est restée 4 heures à la gendarmerie de St Affrique (plus de détails plus tard) , le maire de la commune, lui, 3 heures.

La Déambulation du 21 mars contre le méga-transfo et ses ventilateurs - par webMaster le 24/03/2015 @ 11:58

La Déambulation  contre le méga-transfo et ses ventilateurs a été sympa et forte.
(clic sur le "+" à droite)

Lâcher de ballons sur le pont neuf, en chansons.
Elle a fini par des prises de paroles de plusieurs associations locales ou de l'Hérault, l'Ariège ,  au jardin public sous le kiosque (un peu de pluie fraiche).
Puis montée sur St Victor, à la Plaine où est implantée l'AMASSADA, la cabane de l'information et du regroupement contre le méga-projet d'un autre âge (l'Age du "Progrès"). Echanges ou chansons  sous le barnum ou dans la cabane. Couscous pour la centaine de présents.
Puis, au village de St Victor,  le film de Alessi Del Umbria sur les ventilateurs  de l'isthme de Tehuantepec, au Mexique, vu sous l'angle des autochtones dépossédés de leurs lieux de vie, commenté avec efficacité par le réalisateur.
C'est pas beau ça?


articles en lien                                  et photo légendée de la déambulation, avant d'arriver au pont et son lâcher de ballon

et les infos FR3 Mdi Pyrénées              Extrait du film wink : Le vent de la Révolte de Alessi Del Umbria




manifestation_deambulation_21_mars_15.jpg

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 ] SuivantFin
QUOI DE NEUF SUR CE SITE, depuis ma dernière visite
Pour ceux qui pratiquent  le site: un moyen de repérer les nouveautés sans faire un tour complet des "articles", des "téléchargements", etc...

Pour cela, CLIQUEZ ICI

Contact Plateau Survolté
 Email du Collectif
"Plateau Survolté":

p lateausurvolteAROBASEsu daveyron  org

cool
adresse postale:
Asso Plateau Survolté
Le Bourg
Saint Victor
12400 Saint Victor et Melvieu
Pétition en ligne
Pour signer en ligne la pétition
contre le poste de transformateur
400 000 volts/225 000 volts
à ST VICTOR/ sud-Aveyron / France
(Continuez à signer, commenter)
cool

La petition.be a mangé la grenouille?

AGENDA
Recherche



Les Aventures de ...

 Les Aventures de MARTINE: biggrin

- Martine en voyage (1954)
- Martine et Paul construisent un transformateur de 10 hectares (Edition mai 2010)


Martine Debiez était  la directrice du projet de RTE(sa) . Depuis elle a vogué vers d'autres projets. Et c'est un  Monsieur Perrin qui l'a remplacé, puis un monsieur Thibaud Chatry.
Paul Boulvrais était le sous Préfet en poste à Millau au début de cette vilaine histoire.
  D'autres acteurs (élus) ne sont pas dans les "Aventures de ...) et l'on peut le regretter.

tongue Pour faire un bon projet imposé, il faut :
- du privé : RTE-sa s'y emploie, mais a un gros vernis "public". Derrière ce "gestionnaire" il y a des instalateurs de "ventilateurs"(éoliennes industrielles imposées et pour l' " évacution")
- du public (RTE-sa en tant qu'ayant (entre autres) une "mission" de service public;  et les services de l'Etat, en commençant par préfecture, sous préfecture, puis des services sympas comme la DREAL (le "E", c'est pour "environnement")
- des "chambres" consulaires: celle d'Agriculture, par exemple
- Et, ... des élus
Là, alors, c'est bien parti. Il faut mettre les choses (élus, chambres, privé, public)  dans le bon ordre et surtout, surtout se débrouiller à ne pas avoir à faire avec les citoyens.
C'est du grand art.cool
 
SPECIAL ST VICTOR et MELVIEU

Fermer Commune de ST VICTOR et MELVIEU

^ Haut ^