Texte à méditer :  

NON au TRANSFO  mad et au Développement du Rabe cool

   RTE-société anonyme Partenaire de l'EFFONDREMENT ?

Articles

Fermer A -Problème d'accès correct au site

Fermer A Repas champêtre de Plateau Survolté/fin juillet

Fermer Articles dans la presse

Fermer Articles dans la presse II

Fermer Associatif

Fermer Autres problèmes locaux (ou plus large)

Fermer Champs électromagnétiques liés aux lignes THT

Fermer Chroniques/ l'énergie électrique (au sens large)

Fermer Comment puis-je agir?

Fermer Commune de ST VICTOR et MELVIEU

Fermer EOLIEN

Fermer Emissions de radio/Energies, Efficacité, Economies

Fermer Energie décentralisée/ HUE ! On y va !

Fermer Fédération des Grands Causses/ Le Caussenard

Fermer GPI (grands projets inutiles)

Fermer Historique

Fermer Impacts du projet

Fermer L'AMASSADA, cabane de la résistance

Fermer L'Enquête Publique

Fermer Le Théâtre

Fermer Le projet de mégaTransfo "Sud Aveyron"

Fermer Maîtrise de l'Energie

Fermer Notre Dame des Landes 44

Fermer PHOTOVOLTAIQUE

Fermer Quoi de neuf sur ce site!

Fermer RTE, mécène sur le Larzac

Fermer RTE-société anonyme

Fermer Surveillance de vilains projets

Fermer autour du méga transfo

Fermer lignes THT

Dernières Nouvelles


Schéma de raccordement En avant les transfos ! - par webMaster le 17/12/2012 @ 19:16

 des infos sur la demi douzaine de transformateurs 225 000 volts qui sont en projet pour évacuer l'énergie sur le  poste projet "Sud Aveyron" 400 000 volts, page 50 de ce Schéma

De nombreuses personnes s'inquiètent de l'implantation de transformateurs et de la création ou du renforcement de lignes HT dans les sites qui font l'attrait de notre région et la qualité de vie de ses habitants. Ces installations seraient apparemment rendues nécessaires par le développement massif et anarchique de l'éolien terrestre, en particulier sur le territoire de nos parcs naturels régionaux des Grands Causses et du Haut Languedoc, ce qui n'avait pas été expliqué aux habitants lorsqu'on leur a présenté (quand on l'a fait) les projets éoliens qui impactent leur vie quotidienne.
C'est sans doute pour éviter la participation du public sur le projet de schéma de raccordement SR3ER Midi-Pyrénées que la "consultation" annoncée dans la presse ( en pièce jointe) est prévue précisément pendant la période des fêtes de fin d'année : du 21/12/2012 au 4/01/2013 ? Et pour la même raison que le dossier n'est pas consultable à ce jour, puisqu'aucun lien ne le rend accessible sur le site annoncé ?
Nous aimerions que les services de l'Etat mettent un peu d'ordre dans le respect du principe de participation du public et qu'au moins la procédure édictée par la loi du 13 décembre 2012 soit appliquée.

Pour le collectif 40 associations de défense de l'environnement en Midi-Pyrénées

PS: ce schéma n'est pas accessible (pour l'instant) sur le site de RTE

Voici le lien, sur ce site, vers ce schéma de raccordement Midi Py
Maintenant En couleur (Merci RTE) et avec des infos sur la demi douzaine de transformateurs 225 000 volts qui sont en projet pour évacuer l'énergie sur le  poste projet "Sud Aveyron" 400 000 volts,

page 50 de ce Schéma
frown

 

wink

Opposé à la ligne haute tension Cotentin-Maine, Le Chefresne est sous surveillance depuis plusieurs mois. Photo d'illustration - par webMaster le 22/06/2012 @ 23:03


http://www.lepoint.fr/societe/dans-le-cotentin-un-village-d-irreductibles-normands-en-garde-a-vue-22-06-2012-1476639_23.php

Opposé à la ligne haute tension Cotentin-Maine, Le Chefresne est sous surveillance depuis plusieurs mois.

Photo d'illustration

Projet Création double ligne 400 000 volts et Poste transfo sud Aveyron - par webMaster le 19/12/2011 @ 18:43

Le projet de schéma décennal de RTE est arrivé: une double ligne 400 000 volts pour l'Aveyron et St Victor et Melvieu, plus un méga transfo 400 000 volts pour St Victor pour accueillir 11000 mégawatts à 1600 mégawatts d'éolien sympa en Aveyron, est du Tarn et Nord de l'Hérault: Et C'est écrit NOIR SUR BLANC. ANALYSE RAPIDE

"Déclaration de Lézan"suite à la "CONVERGENCE ENERGETIQUE"26-28 aout 11 Lézan/Gard - par webMaster le 17/08/2011 @ 18:01

Convergence citoyenne pour une Transition Énergétique Lézan (30-Cévennes 2011) et "Déclaration de Lézan"cool

Réchauffement climatique, course aux énergies fossiles, gaz de schiste, Fukushima... C’est l’heure des États Généraux pour une TRANSITION ! Les Collectifs opposés à la prospection et l’exploitation des gaz et huile de schiste, en partenariat avec les réseaux nationaux qui œuvrent pour un autre avenir énergétique, vous proposent de POURSUIVRE LE MOUVEMENT en vous conviant aux Rencontres “Convergence citoyenne pour une Transition Énergétique”.

Sur Terre en 2050
ils s’étonneront : comment pouvaient-ils rouler à l’essence
car ils auront tous
le vent sous les pieds
soleil dans les mains
Liberté en tête

Durant trois jours, nous partagerons connaissances et idées pour aller vers un quotidien moins consommateur en ressources fossiles, plus respectueux de la démocratie, de la santé et de notre environnement. Nous ferons l’état des lieux des énergies utilisées de par le monde, des conséquences pour la planète et ses habitants, des luttes existantes pour une transition énergétique.

Nous échangerons sur cette nécessaire transition énergétique (passage des énergies fossiles et nucléaire à des sources alternatives), suivrons quelques pistes transitoires déjà tracées, découvrirons une multitudes de solutions concrètes.

Enfin, nous acterons d’importantes propositions concrètes, avec la ferme intention de nous réapproprier nos énergies.

La journée de vendredi, vous êtes convié à des sessions de formation et d’information sur les gaz de schiste et les énergies fossiles, et sur les moyens citoyens de lutter contre. La journée de samedi, vous êtes convié à prendre part aux ateliers et tables rondes sur la transition énergétique afin d’acter des convergences citoyennes. La journée de dimanche, nous déciderons ensemble des prochaines mobilisations.

Un village « des possibles », autonome en énergie, nous montrera que nous avons déjà tout en main, même si beaucoup reste à faire pour un développement à grande échelle, auquel la recherche contribue de plus en plus.

Tout au long du week-end, les ateliers pratiques et pédagogiques nous permettront de nous approprier les techniques existantes.

Filmothèque et Librairie nous permettront enfin de repartir avec toutes sortes d’informations à partager.

Le monde des Arts sera bien sûr présent : cirquassiens, plasticiens, conteurs, photographes, musiciens...

Le site s’étale sur neuf hectares, sous les arbres, au bord du Gardon, proche d’Anduze, « porte des Cévennes ». Il comprend un village d’accueil (camping avec douches solaires, toilettes sèches, zone de cuisson au bois) Parking, restauration et buvette assurés, marché paysan le matin. Pensez au train (navettes payantes envisagées selon les demandes) et au co-voiturage.

Nous vous invitons à venir nombreux les 26, 27 et 28 août

inscription ici 

Nous vous remercions de votre aide à diffusion.

Contact Presse : Stéphanie Amette ou communication@nonaugazdeschiste.com

* nos partenaires à ce jour : Action Climat, Les Amis de la Terre, ATTAC, Collectif anti-nucléaire Cévennes-Garrigues, Énercoop, Fondation pour une terre humaine, France Libertés, FRAPNA, Greenpeace, Objecteur de Croissance (ADEROC), Relocalisons, Réseau Sortir du nucléaire, Stop Nucléaire, Tripalium, VigiNature.

 


Le "Off" de la réunion du 11 juillet en Préfecture - par webMaster le 14/07/2011 @ 09:59

les articles dans la presse et video FR3 sur l'action de plateau survolté et d'habitants du plateau autour de la Préfecture de Rodez où se tenait la 3ème réunion de "concertation"
                                                                                           
                                                   cool

ATTENTION "CONCERTATION" - par webMaster le 05/07/2011 @ 23:27

Ils continuent leur bonhomme de chemin:

- vendredi qui vient,  8 juillet 20h30 : le conseil municipal de St Victor  et Melvieu 
se réunit et notamment au sujet du transfo: mais plutôt sur le fond, c'est a dire ce qui aurait dû être fait en  janvier- février 2010 avant que M Frayssinhes se prononce favorable en première réunion de "concertation" (12 fév 2010). Mais ils sont capables de se prononcer à l'opposé de ce que veulent les habitants.

- lundi 11 juillet 9h30 : en Préfecture (donc à Rodez), ils font la troisième réunion de "concertation". Nous serons présents pour cette "concertation" (en extérieur bien sûr, car ils nous flouent de nos droits. En effet la circulaire Fontaine de 2002 sur le développement des réseaux indique clairement aux Préfets de veiller à ce que tous les intérêts soient représentés, que le associations représentatives fassent partie de la "concertation" ET la convention d'Aarhus est toute aussi précise sur la "concertation" ) .

  Pour Rodez, on fera un covoiturage.

A plus tard   tongue
Poldeu



RENFORCEMENT de la LIGNE 400 000 volts/ AVIS demandé au MAIRE - par webMaster le 23/04/2011 @ 00:48

Le maire de Saint Victor et Melvieu, M Daniel FRAYSSINHES doit donner son avis et son autorisation  (comme d'autres maires de communes sous la ligne THT 400 000 volts reliant RUEYRES en nord Aveyron-Truyère à Lézigan-Corbières) sur
LE RENFORCEMENT DE LA LIGNE THT 400kV, avant 2 mois
(courrier du 8 avril 11).


télécharger le courrier de la DREAL au maire

Une fois cette ligne renforcée, RTE n'aurait plus qu'à installer son méga transfo qui envoierait à fond sur cette ligne.
Pour RTE et la DREAL, LE TOUT EST DE BIEN SAUCISSONNER LE PROJET.
En amont les financiers ont commencé par installer des parcs éoliens industriels, puis au cours de l'an dernier RTE a fait créer un poste de transfo 225 000 volts à Moulin-Mage (environ Monts de Lacaune-Espinouse, au sud de l'Aveyron) pour réunir l'électricité des parcs actuellement installés et les envoyés vers Saint Victor par la ligne THT 225 kV.
Une fois ce poste créé, ils ont renforcé la ligne 225kV qui monte vers Saint Victor.
Le renforcement consiste à un meilleur ancrage au sol des pylones, un réhaussement, une confortation des pylones, quelques ajouts de pylones , puis un changement des conducteurs électriques pour pouvoir débiter plus.
Maintenant, c'est au tour de la ligne 400 000 volts, celle qui évacuerait toute l'électricité arrivant en toile d'araignée sur l'éventuel méga poste de Saint Victor.
Avant que ce projet soit mis à l'enquête, avant toute décision administrative légale, RTE veut faire procéder à ce renforcement.
Plus tard ces braves gens feront installer un méga tranfo pour 650 mégawatt.
Puis ferons changer les cables de la 400 000 volts. Et plutot ferons doubler les cables sur les pylones renforcés.
Puis le transfo évoluera pour évacuer les 2 GigaWatts discrétement prévus, mais prévus.
Un SAUCISSONNAGE tout à fait démocratique, qui ne prend pas le citoyen ( c'est quoi ça?) pour un niais.

Sur le document envoyé au maire, l'argumentaire bancal mélange renforcement physique des pylones et modification des conducteurs électriques. Il n'est indiqué que 3.7 km de changement de conducteurs pour 175 km de pylones renforcés. Ils prennent les maires , les citoyens pour des niais. Sur une ligne qui n'a pas eu d'ennuis mécaniques ils feraient 175 kms de renforcement mécaniques pour ne changer que 4 km de cable! L'argumentaire bidon invoque"un renforcement des consommations locales". OU VOIENT ILS UN SEUL CONSOMMATEUR AVEYRONNAIS BRANCHE SUR CETTE  400 000 volts?
QUE FONT DES ADMINISTRATIONS (DREAL), des entreprises ayant une mission de SERVICE PUBLIC (RTE-sa) avec des blagues pareilles  et une telle opacité tout au  long de leur démarches pour arriver à leurs fins?
Que fera ce maire (ci-dessus, en haut), qui,  en conseil municipal,  commentant le courrier de RTE avant d'en donner la teneur, indiquait:  "un courrier de RTE: ça n'a rien à voir avec le Transfo".
A t'il déja reçu et bien gardé le même type de courrier l'an dernier pour le renforcement de la ligne 225 000 volts renforcée depuis. Depuis, quelques remous lui ont donné quelques attitudes se rapprochant de la démocratie municipale.
Bottera t'il en touche, en jouant sur la force et la noblesse de l'inertie?
Il faut savoir que la ligne 400kV en question est largement sous utilisée (moins du tiers de sa capacité) juré craché et validé et elle n'est jamais tombée depuis 1963. ALORS, Laissez tranquille le sud Aveyron, les Monts et ARRETEZ DE JOUER (... au Monopoly) avec l'ENERGIE!
Poldeu Jean   biggrin

Communiqué sur la conférence du CRIIREM - par webMaster le 08/02/2011 @ 20:06

Communiqué de l’Association Plateau Survolté suite à la conférence du CRIIREM sur les émissions  électromagnétiques :

 L’Association Plateau Survolté informe les riverains des  lignes de transport d’électricité à très haute tension qu’ils peuvent  demander au Maire de leur commune qu’un laboratoire vienne mesurer les CEM (champs électromagnétiques) issus des lignes THT.  RTE s’est  engagé à mettre en place gratuitement ce dispositif pour ceux qui en feraient la demande.

Quelques rappels  quant aux limites de CEM : En mars 2010, l’Agence  Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail a conclu à la nécessité de réduire les niveaux d’exposition des populations, se référant à  0,4 micro teslas , elle recommande  une zone d’exclusion de 100m de part et d’autres des lignes THT dans laquelle il ne serait plus possible de construire des bâtiments accueillant des enfants et des femmes enceintes.

 Le rapport  sur la maitrise de l’urbanisme d’Aout 2010 propose de retenir  1 micro tesla comme valeur limite de zone inconstructible ou de prudence.

Le rapport  du sénateur D.Raoul  de mai 2010  recommande d’éviter de nouvelles constructions dans lesquelles vivent les très jeunes enfants tout au long de l’année dans une zone de prudence où l’exposition serait supérieure à 0,4 micro teslas .

La norme NF de compatibilité électromagnétique spécifie des limites de 3,75 micro teslas .Leur dépassement  est illégal. (Ces différents rapports  et recommandations sont consultables sur internet ainsi que le site de la CRIIREM)

On voit là qu’on est loin du niveau de référence derrière lequel s’abrite RTE :  100microteslas qui est établi pour une exposition immédiate ( ne prenant pas en compte le long terme) : Mais cette norme a été déclarée obsolète par  le Parlement européen  en 2008 et 2009 qui a sommé la commission d’établir une réglementation plus restrictive en se référant au rapport de G.Tamino  et  à 0,25 micro teslas pour le long terme .

Nous avons remarqué l’absence d’élus comme le maire de Saint Victor-et-Melvieu  et le député Alain Marc. Le Maire de St Rome-de-Tarn et la Mairesse des Costes-Gozons, qui distribuent à tour de bras  les plaquettes publicitaires de RTE, n’ont pas non plus jugé utile de venir s’informer.

Quant à monsieur Fauconnier, c’est lui-même qui nous avait remis le rapport  de l’office parlementaire sur l’impact sanitaire des lignes de transport d’électricité. Aussi, bien qu’absent, nous présumons qu’il est toutefois informé.

Nous faisons remarquer que le fait de ne pas se tenir au courant ne dédouane pas. Si dans quelques temps, il est prouvé ce que les études statistiques démontrent : c’est-à-dire une augmentation des risques de leucémie ou de la  maladie d’Alzheimer,   l’ignorance  que certains élus pourraient, alors, mettre en avant, serait bien mal venue…



RTE en visite, ce jeudi 3 février - par webMaster le 08/02/2011 @ 19:59


Ce jeudi 3 février 2011, visite de RTE à ST Victor et Melvieu afin de faire quelques mesures de champs électromagnétiques (CEM), mais sans compte-rendu écrit, ni information sur les débits en cours des lignes  dont on va mesurer les CEM,le seul but étant de faire de la communication .

Alors que sur son site « RTE gestionnaire » et dans un souci de faciliter la vie aux traders, RTE met à disposition  de ceux-ci, les chiffres des capacités d’énergie produites en différents points de France et de plus, d’heures en heures, mais aussi, tenez-vous bien, le moindre pépin sur un site producteur à une heure près, d’après RTE. Nous n’aurons eu droit ,quant à nous, à du simple blabla sans infos sérieuses !

Ce qui est certain, c’est qu’il est vital sur les plateformes  Boursières de l’énergie ( Powernext en France )que les distributeurs et financiers de tout acabit soient au courant des fluctuations de production. Leurs enchères en dépendent.

Mais  nous, simple riverains d’une ligne très haute tension, il ne nous a pas été permis de connaître la quantité de mégawatts transitant sur les lignes le 3 février. Ce jeudi après-midi, Le directeur de RTE Aurillac et  un ingénieur sont venus nous rencontrer.  A nos demandes réitérées pour savoir le transit sur les lignes, ,eh bien, on nous a tout bonnement répondu : « non, ce n’est pas prévu » ou « non, ce n’est pas possible » . En fait, il suffisait  de téléphoner  à la CIME pour qu’on leur  transmette ces données comme nous  le leur  avons dit.  Pourtant, ce directeur  qui était venu  afin de mesurer les champs électromagnétiques, était aussi là pour répondre à toutes nos questions (puisque RTE le stipule à tout bout de champs à la moindre rencontre  médiatisée. Car  depuis 2008,un  contrat a été signé entre RTE et les maires de France et d’après la pub qu’en fait RTE, il sera  mis  à disposition un laboratoire  indépendant et  gratuit à tout maire qui en fera  la demande, attention, il faut tout de même préciser « gratuit » sinon ce sera à la charge de la commune. C’est bon à savoir !

Par contre,  il n’était pas précisé que, bien  que notre commune soit traversée par  dix  lignes très haute tension, il est hors de question  que le labo revienne une deuxième fois mesurer  les CEM des lignes restantes, bien que ,la première fois, il n’y ait eu prise de mesure que sur une seule ligne ! C’est la dure loi de RTE…

Mais  pourquoi tenions-nous tant à connaître  les chiffres du transit au moment où s’effectuaient les mesures ?  Cela est  très important car cela permet ainsi de mettre en relation les CEM avec le débit sur la ligne et on peut ainsi en déduire les champs électromagnétiques avec un transit  maximum, voire doublé ou triplé, comme cela serait notre cas et celui de tous les riverains des lignes, si jamais se construisait ce méga-transformateur. Exemple : 3 ,50microteslas mesurés au coin d’un jardin ce jeudi à 16h, deviendraient  7 à 10 microteslas une fois le débit augmenté sur les lignes.

Et là, nous sommes bien au dessus de la norme NF de 3,75 pour la compatibilité des appareils  électriques , et surtout  des recommandations  de l’Afsset, des directives du parlement européen en 2008, des  rapports successifs de parlementaires français de mai et aout 2010, qui parlent de norme limite entre 0,4  et 1 microtesla  au dessus de laquelle, il serait prudent d’éviter que des jeunes enfants et femmes enceintes ne soient soumises à ces CEM.

On dirait bien que la transparence n’est toujours pas le point  fort de l’entreprise RTE.  Rappelons-nous l’épisode  de la réunion dite de concertation de février 2010 et du  projet de transformateur  gigantesque  cachés aux conseillers municipaux et aux habitants !
C. Jo ly


Un compte-rendu/Conférence LE RUZ / CRIIREM:/ ST AFFRIQUEj - par Poldeu le 22/01/2011 @ 18:17

Un compte-rendu de la conférence du Dr LE RUZ , du CRIIREM, à Saint-Affrique (Aveyron) , le 21 janvier 2011.

 

Ce vendredi, la Salle « Lamartine » du complexe CAP VERT était pleine. Cent cinquante personnes ont assisté à la conférence du Dr LE RUZ sur les champs électromagnétiques liés aux lignes électriques haute et très haute tension.

Radio Saint-Affrique a enregistré la conférence.

Carole Joly, Présidente de l’association « Plateau survolté » a fait un point sur la lutte que nous menons contre l’implantation d’un poste de transformateur 400 000/225 000 volts sur 10 hectares à Saint Victor et Melvieu, commune du sud-Aveyron. Elle est notamment intervenue sur les engagements de la France à réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre (Plan Climat Energie, Europe) : ce n’est pas en renforçant et en étendant le réseau électrique THT en France que le pays ira dans le sens d’une réduction de la consommation.

Quelques notions de physique

Pour commencer, le Professeur LE RUZ , après une présentation du CRIIREM, a indiqué quelques notions sur les champs électromagnétiques. Qu’est ce qu’une onde ? Que le  50 Hertz ? Qu’est ce qu’un champ électrique ? Qu’est ce qu’un champ magnétique ? Quelles sont les unités de mesure ?

Tout cela présenté avec  le cas pratique d’un humain se trouvant sous une ligne électrique alimentée.

Qu’est qu’un courant induit ? (par exemple dans le fil d’une clôture sous une ligne)

Quelle sont les valeurs courantes des champs électromagnétiques  (CEM) ?

Les effets sur la santé

Pierre Le Ruz a présenté les effets sur l’humain des CEM émis par les  lignes :

- en cas d’exposition aigue (* cette notion est importante, en ce qui concerne la norme utilisée par RTE. RTE utilise une norme fondée sur  une forte exposition produisant des effets directement observables sur l’humain exposé et ne se réfère jamais aux récentes recommandations nationales qui s’appuient sur les effets sur les humains exposés à longueur de temps. Ces recommandations ( AFSSET, Office parlementaire, rapport ministères)préconisant des seuils-limite 100 à 250 fois plus faibles que le seuil-exposition aigue.

- en cas d’exposition chronique : (cas d’enfants ou de personnes exposés à longueur de temps)

perturbations variées, classification de ces  CEM en tant que « cancérogènes possibles »(1), risque augmenté  de cancers et leucémies (2)

La réglementation française

Un tour sur la réglementation française nous a informé sur :

- la limite d’exposition  aux champs magnétiques des courants 50 Hertz, soit 100 microTesla

- une norme pour la compatibilité électromagnétique , en lien avec le bon fonctionnement des appareils électriques exposés aux CEM , soit 3,75 microTesla (exemple :  cas d’un professionnel ayant un matériel électrique dont le fonctionnement  peut être perturbé par la présence d’un transformateur ou d’une ligne)

- un arrêté de 2004 interdisant la construction à proximité des lignes, généralement non suivi d’effet car non signé par les préfectures.

Il faut noter ici que le public a clairement remarqué l’incohérence entre un seuil de 100 unités qui s’appliquerait à l’homme et un seuil de 3,75 unités qui s’appliquerait aux machines.

Recommandations, avis, rapports officiels

Le Dr Le Ruz a ensuite présenté les études , avis et recommandations françaises :

- l’enquête citoyenne du CRIIREM  (3)

- le rapport parlementaire  « Raoul »  (4)

- l’avis de l’AFSSET (5)

- le rapport sur la maîtrise de l’urbanisme autour des lignes de transport d’électricité (6)

Ces trois derniers  documents étant récents, émanant de synthèses d’études scientifiques et préconisant soit des distances minimum de 100 mètres aux lignes pour des établissements recevant des personnes sensibles (dont les enfants), soit des expositions inférieures à 1 micro Tesla sur 24 heures dans le cadre de « zones de prudence », soit des expositions sur 24 heures à moins de 0,4 µT pour les personnes sensibles. Ainsi,  ces documents tout à fait accrédités laisse RTE-sa avec sa référence à 100 µT et devraient permettre plus de sérieux sanitaire.

Le conférencier  a bien mis le doigt sur le fait que ces rapports officiels existants et que le principe de précaution étant contraignant dans notre pays, les décideurs ne pourraient pas s’en remettre à la référence désuète des 100 µT sans risque juridique.

L’hypersensibilité aux CEM

Pierre Le Ruz est intervenu sur l’hypersensibilité aux CEM, précisant cet état de personnes ne pouvant vivre dans un environnement de champs électromagnétiques, proche de l’allergie, et ceci notamment à la suite d’une question du public.

Les questionnements du public

Lors de la partie questionnement de la part du public, M Le Ruz est aussi intervenu :

  sur les ampoules à économie d’énergie qui produisent des champs importants si l’on se tient à proximité (travail de mise en évidence par le CRIIREM)

- sur la possibilité d’aller en justice sur les CEM sans prendre de risque financier

- sur les risques inhérents aux pacemakers  à proximité des lignes THT

- sur la liaison directe entre niveau du champ magnétique et intensité transitant dans la ligne. Et ceci, notamment au sujet de mesures faites sous et à proximité de la ligne THT 400 kV « Rueyres-La Gaudière » au lotissement « La serre » à St Victor fin décembre 2010. Il s’avère que ces mesures de champs indiquent des valeurs qui pour avoir un intérêt doivent être reliées à la charge de la ligne (ampérage). Les valeurs exploitables de ces champs doivent donc être indiquées pour une charge maximale de la ligne (en accord avec la Loi « Grenelle 2 »). Ainsi les habitants ont le moyen de connaître l’exposition maximale à laquelle ils peuvent être soumis. Ce qui leur permet de vérifier si cette dernière est en accord avec les avis et recommandations officiels qui ont vu le jour en 2010.

- sur une distance raisonnable aux lignes haute tension

- sur les appareils domestiques créant des CEM   (ordi, écran, téléphone portable, micro-onde, …) : certains appareils pouvant créer des champs significatifs, mais n’étant normalement qu’utilisés durant un court laps de temps (exemple sèche cheveu, rasoir relié par fil à la prise) ou à distance . Le Dr Le Ruz a indiqué qu’un champs moyen dû à ces appareils au cœur d’un habitat est autour de 0.1 µT

- sur le principe de précaution, inscrit dans la Constitution qui doit permet un recours vis-à-vis de problèmes environnementaux et par extension de santé, nettement soupçonnés, bien que non prouvés. Ce principe, allié aux dernières recommandations et avis officiels influera  par voie de conséquence sur l’urbanisme à proximité des lignes THT.

- sur la conception de lignes THT renforcées, par le doublement  des ternes (doublement des conducteurs sur un seul pylône existant ou reconstruit. (cas certainement prévu par RTE-sa , bien que non mentionné dans son projet de poste de transformateur sur le Plateau , sur la ligne 400 000 volts passant en sud Aveyron (St Victor, Belmont, …). Doublement qui entraine par lien direct l’augmentation des champs électromagnétiques auxquels sont exposés les riverains.

Conclusion :

Cette conférence a permis, comme prévu, une information de qualité sur ces champs électromagnétiques, leurs effets sur la santé, les normes, les recommandations nationales actuelles.

Pour certains participants, il est regrettable que les élus invités ne soient pas venus s’informer. Ceux-ci pourront à l’avenir se retrancher derrière leur ignorance, ou continuer de le faire. Les faits, normes et recommandations exposés n’étaient pas de la propagande, mais des faits positifs. Ces informations existent, il ne suffit pas de rester dans l’ignorance pour qu’elles n’existent pas.  Il est certes plus simpliste de n’entendre que le discours de la société qui gère les lignes haute et très haute tension, confortant l’ignorance et la présentant comme une protection vis-à-vis de problèmes qui ne manqueront pas d’émerger. De la même manière que RTE-sa devra se faire aux recommandations et avis nationaux et aux études internationales,  les élus concernés par des constructions à proximité des lignes auront à être clairs et informés.

 

 (1)(classement CIRC),

(2) (Wartenberg 2001, Draper 2005 (plus le logement est proche de la ligne, plus le risque de contracter une leucémie est grand), OMS, NIEHS, rapport « BioInitiative » 2007

(3) Vivre à proximité d’une ligne THT 2 × 400 000 volts »

(4)Lignes à haute et très haute tension : santé et environnement/ Sénat et Assemblée 27 et 28 mai 2010

(5)Avis de l’ Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail/mars 2010

(6) Rapport : ministère de l’Ecologie, de l’Energie et ministère de l’économie, de l’industrie / Aout 2010

sites internet :

-  du CRIIREM : http://www.criirem.org/

- de l’ANSES, ex-AFSSET : accès à l’Avis de l’AFSSET sur les effets sanitaires des CEM  par ANSES puis Avis puis/ Avis de l’agence/agents physiques/ puis « consulter nos publications » : http://www.anses.fr/

- du  Sénat : pour « Effets sur la santé des CEM … » RAOUL : http://www.senat.fr/notice-rapport/2009/r09-506-notice.html

- du ministère de l’écologie, l’énergie, .. ;: pour le rapport sur la maitrise de l’urbanisme à proximité des lignes électriques :    http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/article.php3?id_article=774


Tubes Néon éclairés sous THT(avec rectificatif) - par webMaster le 11/12/2010 @ 00:22

Lien vers l'article du MIDI LIBRE

Comme prévu, la nuit tombée,  des habitants et des membres de l'association se sont retrouvés ce vendredi 10 décembre à proximité de la ligne THT 400kV, à St Victor, munis de tubes Néon. Un journaliste du Midi-Libre et un photographe les ont suivis dans les prés à proximité de la ligne. Les tubes néon tenus en l'air se sont illuminés à l'approche de la ligne.  (Voir la photo d'accueil ci-dessus)
On peut tout à fait penser que si les atomes du gaz Néon sont excités par l'intensité du champs électrique rayonné par la THT, les cellules de notre corps perçoivent ce champs et ont une certaine réaction.
Deux types de champs sont émis, un champs électrique et un champs magnétique. C'est le champs magnétique qui semble avoir le plus d'impact sur la santé à long terme (études relayées par l'AFSSET, l'OMS, .. voir le site du CRIIREM, ....).


        




Champs électromagnétiques et santé/ RTE MENT - par webMaster le 08/11/2010 @ 20:01

RTE a commis en septembre 2010 un livret nommé" Lignes électriques haute et très haute tension et champs magnétiques tres basse fréquence". Ce livret est sensé présenter un "nouveau service d'information et de mesures". Il porte très judicieusement le logo "AMF" de l'association des maires

de France
, à côté de celui de RTE.
Le service présenté est un service de mesure de CEM (champs electromagnétiques) proposé aux maires qui voudraient en faire la demande.
rappel: l'AFSSET, agence francaise de securité sanitaire de l'environnement et du travail avait dans son avis d'avril 2010 préconisé ce type de service.

      Nous ne ferons pas ici le tour complet de ce document dont la première partie présente le service en question, puis la suite taquine (avec la maîtrise du genre) la désinformation la plus basique, mais aussi le mensonge avéré.
Voici l'article envoyé à la presse locale en guise de mise au point.
..............................................................................................

LIGNES THT ET SANTE : le nez de RTE s’allonge !

   Dans un petit document intitulé « Lignes électriques… et champs magnétiques … » sensé présenter un « service d’information et de mesures », RTE-société anonyme pratique la désinformation caractérisée sur les relations entre lignes électriques très haute tension et santé.

 Le document de RTE affirme que selon l’ « ensemble des expertises »,  il n’y a aucun danger pour la santé si l’on s’en tient au seuil que cette société utilise. Voyons voir !

Voici un extrait du livret diffusé dans des boîtes aux lettres:

« Concernant l’effet éventuel sur la santé des champs magnétiques 50Hz-tels que ceux générés par les réseaux électriques-, plus de trente années de recherche permettent de disposer d’un recul important. L’ensemble des expertises scientifiques conduites sous l’égide d’autorités sanitaires nationales et internationales affirme qu’il n’y a aucun danger avéré pour la santé en deça des seuils recommandés (soit 100 microteslas). C’est par exemple la conclusion de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) dans son rapport n°322 de juin 2007. C’est aussi celle du rapport d’expertise commandité par l’AFSSET (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail) et publié en avril 2010.

La réglementation en vigueur en France…   permet de garantir à chacun un niveau élevé de protection… »

Si on se réfère à  l’Avis de l’AFSSET dont  RTE se prévaut  sans vergogne, on ne trouve absolument rien qui affirme l’absence de danger, au contraire. On y lit que des études ont été faites depuis plus de trente ans et que la première d’entre elles associait risques de développement de cancers infantiles et présence de réseaux électriques. Dans cet Avis, il est question d’ « associations statistiques claires identifiées ». Et ce même document officiel note  que différentes études ont observé une association statistique entre champs magnétiques et leucémies infantiles pour des champs dépassant 0,2 à 0,4 microteslas (soit plus de 200 fois moins que le seuil, actuellement légal, proposé par RTE comme permettant de «  garantir à chacun un niveau élevé de protection »).

Jamais ni dans l’Avis de l’AFSSET, ni dans l’aide-mémoire n° 322 de l’OMS ces organismes n’affirment qu’il n’y a aucun danger avéré. Seul le tout petit document de RTE affirme.

De qui se moque t’on ? Par conséquent, peut on avoir confiance en cette société RTE  ?

Certes RTE souhaite accroitre les réseaux THT, répondre à l’envol des investisseurs éoliens et construire nombre de postes de transformateur gigantesque. Est-ce bien la fonction d’une société qui a une mission de service public ? Cette volonté expansionniste justifie elle ces messages de désinformation touchant à la santé et combattant le principe de précaution ?

Ce n’est pas en faisant introduire dans les boites aux lettres des habitants concernés des livrets de ce niveau d’honnêteté que RTE nous convaincra.

ASSOCIATION PLATEAU SURVOLTE
...............................................................................................


Donc RTE-sa se permet d'appuyer  son mensonge sur l'OMS, sur l'AFSSET, sur 30 années d'études nationales et internationales, mais aussi emmène l'Association des maires de France dans son bateau de malhonnêteté en imposant le sigle AMF sur ce livret.

Un petit "digest" issu de documents tels l'Avis de l'AFSSET, l'aide-mémoire n°322 de l'OMS,  l'étude épidémiologique Draper, le cahier hygiene et securité du travail n°182 de l'INRS retraçant des données  de la Commission Internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) 
est consultable par ce lien.

Il est de notre devoir de citoyen de rétablir la vérité et de montrer le menteur surtout quand le mensonge porte atteinte au principe de précaution, et notamment au principe de précaution en matière de santé publique.

PS: cette nouvelle se retrouve aussi dans les articles liés au lignes THT et à la santé sur ce site


robot.gifOpposition à la pénétration sur les terres lunid 27 septembre - par webMaster le 30/09/2010 @ 09:58

Ce lundi matin, 27 septembre, des habitants et des membres de l'association Plateau survolté se sont rassemblés en un cortège (une soixantaine de personnes) jusqu'à la zone que RTE-société anonyme convoite pour le projet de poste de transformateur 400 000 Volts sur 9, 9 hectares à Saint Victor.

Nous avons affirmé une nouvelle fois notre refus d'une telle implantation électro-industrielle. Nous avons convié les géomètres à ne pas faire leurs relevés et bornages. Ceux-ci étaient  venus  pour travailler à la préparation du projet.

Un huissier mandaté par RTE était présent.

La venue des techniciens est encadrée par un arrêté de la Préfète : une simple  copie de l'arrêté suffirait à autoriser la pénétration sur tout terrain. La teneur de cet arrêté et sa validité interroge évidemment.

RTE-s.a  avait au préalable contacté les agriculteurs qui s'opposent au projet indiquant  compter sur la possibilité de pénétration sur les parcelles, le 27 septembre. Puis M Lagarde, chef du projet,  avait ajouté que les forces de l'ordre  accompagneront la prochaine fois la venue des géomètres.

Nous réaffirmons notre détermination : ce poste de transformateur serait un évacuateur de l’énergie produite par cette nouvelle industrie qu’est l’éolien ( plusieurs centaines d’éoliennes d’ici 2020). N’oublions pas non plus les centrales photovoltaïques au sol qui s’associeront aux parcs éoliens, et les transformateurs annexes sur 2 hectares environ : Moulin-Mage sur la ligne de Montahut, sur la ligne de Ganges vers L’Hospitalet du Larzac, sur celle de Castres vers St Sernin , et ainsi de suite sur les autres lignes 225 000 volts qui rayonnent de St-Victor.

communiqué envoyé à la presse locale

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 ] SuivantFin
QUOI DE NEUF SUR CE SITE, depuis ma dernière visite
Pour ceux qui pratiquent  le site: un moyen de repérer les nouveautés sans faire un tour complet des "articles", des "téléchargements", etc...

Pour cela, CLIQUEZ ICI

Contact Plateau Survolté
 Email du Collectif
"Plateau Survolté":

p lateausurvolteAROBASEsu daveyron  org

cool
adresse postale:
Asso Plateau Survolté
Le Bourg
Saint Victor
12400 Saint Victor et Melvieu
Pétition en ligne
Pour signer en ligne la pétition
contre le poste de transformateur
400 000 volts/225 000 volts
à ST VICTOR/ sud-Aveyron / France
(Continuez à signer, commenter)
cool

La petition.be a mangé la grenouille?

AGENDA
Recherche



Les Aventures de ...

 Les Aventures de MARTINE: biggrin

- Martine en voyage (1954)
- Martine et Paul construisent un transformateur de 10 hectares (Edition mai 2010)


Martine Debiez était  la directrice du projet de RTE(sa) . Depuis elle a vogué vers d'autres projets. Et c'est un  Monsieur Perrin qui l'a remplacé, puis un monsieur Thibaud Chatry.
Paul Boulvrais était le sous Préfet en poste à Millau au début de cette vilaine histoire.
  D'autres acteurs (élus) ne sont pas dans les "Aventures de ...) et l'on peut le regretter.

tongue Pour faire un bon projet imposé, il faut :
- du privé : RTE-sa s'y emploie, mais a un gros vernis "public". Derrière ce "gestionnaire" il y a des instalateurs de "ventilateurs"(éoliennes industrielles imposées et pour l' " évacution")
- du public (RTE-sa en tant qu'ayant (entre autres) une "mission" de service public;  et les services de l'Etat, en commençant par préfecture, sous préfecture, puis des services sympas comme la DREAL (le "E", c'est pour "environnement")
- des "chambres" consulaires: celle d'Agriculture, par exemple
- Et, ... des élus
Là, alors, c'est bien parti. Il faut mettre les choses (élus, chambres, privé, public)  dans le bon ordre et surtout, surtout se débrouiller à ne pas avoir à faire avec les citoyens.
C'est du grand art.cool
 
SPECIAL ST VICTOR et MELVIEU

Fermer Commune de ST VICTOR et MELVIEU

^ Haut ^