Texte à méditer :  

NON au TRANSFO  mad et au Développement du Rabe cool

   RTE-société anonyme Partenaire de l'EFFONDREMENT ?

Articles

Fermer A -Problème d'accès correct au site

Fermer A Repas champêtre de Plateau Survolté/fin juillet

Fermer Articles dans la presse

Fermer Articles dans la presse II

Fermer Associatif

Fermer Autres problèmes locaux (ou plus large)

Fermer Champs électromagnétiques liés aux lignes THT

Fermer Chroniques/ l'énergie électrique (au sens large)

Fermer Comment puis-je agir?

Fermer Commune de ST VICTOR et MELVIEU

Fermer EOLIEN

Fermer Emissions de radio/Energies, Efficacité, Economies

Fermer Energie décentralisée/ HUE ! On y va !

Fermer Fédération des Grands Causses/ Le Caussenard

Fermer GPI (grands projets inutiles)

Fermer Historique

Fermer Impacts du projet

Fermer L'AMASSADA, cabane de la résistance

Fermer L'Enquête Publique

Fermer Le Théâtre

Fermer Le projet de mégaTransfo "Sud Aveyron"

Fermer Maîtrise de l'Energie

Fermer Notre Dame des Landes 44

Fermer PHOTOVOLTAIQUE

Fermer Quoi de neuf sur ce site!

Fermer RTE, mécène sur le Larzac

Fermer RTE-société anonyme

Fermer Surveillance de vilains projets

Fermer autour du méga transfo

Fermer lignes THT

Champs électromagnétiques liés aux lignes THT - Etude Géocap 28 nov 2014/Liens THT leucémies de l'enfant

Risque de leucémie chez l'enfant : les deux zones à fuir

Alors qu'après demain, un représentant de RTE-société anonyme, directeur de projet du méga transfo , vient pour voir le "niveau de réponse" a apporter à une demande de mesure des champs éllectromagnétiques sous les 14 lignes de notre commune, une étude, étude Géocap (en orbite depuis un bail) aboutit à des liens entre lignes haute tension et augmentation des cas de leucémies infantiles.

Publié Le 1 Décembre 2014 à 16h03 (site Bioaddict.fr)

Une étude scientifique française vient de révéler que le risque pour les enfants de développer une leucémie est accru autour des centrales nucléaires et des lignes à haute tension. Ces deux zones sont donc à fuir pour protéger leur santé.

Une étude INSERM, intitulée "GEOCAP", et dont l'objectif est d'évaluer le risque de cancer chez l'enfant en fonction d'expositions environnementales pouvant être quantifiées sur la base de la distance entre leurs sources et le lieu de résidence, vient d'être présentée ce vendredi 28 novembre 2014 lors des Rencontres Scientifiques de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) ayant pour thème les " effets des polluants chimiques sur la santé humaine ". Et elle vient de montrer que le risque de développer une leucémie chez l'enfant était augmenté près de centrales nucléaires de production d'électricité (CNPE) et des lignes à haute tension (LHT).

Leucémies et centrales nucléaires

L'étude a inclus les 2 953 cas de leucémie avant l'âge de 15 ans enregistrés par le Registre National des Cancers sur la période 2002-2007, et un échantillon Insee contemporain de 30 000 adresses représentatives de la population générale de moins de 15 ans sur la même période .

Elle a porté sur le voisinage des centrales nucléaires de production d'électricité et la quantification des rejets gazeux modélisée par L'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) ; la proximité (<50 m) des LHT cartographiées par RTE (Réseau de Transport d'Electricité, filiale d'EDF); l'exposition résidentielle au radon (campagnes et carte du potentiel géogénique du sous-sol) et aux rayons gamma (campagnes, TLD, Teleray) estimées par l'IRSN.

Les auteurs de l'étude ont ainsi observé " une augmentation du risque de leucémie de l'enfant à moins de 5 km des centrales nucléaires de production d'électricité ". Les rejets d'éléments radioactifs semblent donc en cause d'autant plus que les premières analyses ne permettent pas d'attribuer l'augmentation du risque aux facteurs sociodémographiques locaux étudiés. Toutefois, précisent les auteurs, " cette augmentation apparaissait indépendante de l'exposition radioactive estimée par modélisation des rejets gazeux par l'IRSN (Sermage-Faure et al, Int J Cancer, 2012) ". Mais que vaut cette modélisation ? Et la dose maximale admissible de radioactivité (1mSv par an) n'est-elle pas trop élevée, notamment pour les enfants?

Leucémies et lignes à haute tension

L'étude a également mis en évidence une augmentation du risque de leucémie à moins de 50 mètres des lignes aériennes de 225 ou 400 kV, source majeure de champs magnétiques à extrêmement basse fréquence (CM-EBF). Et cette augmentation du risque est du même ordre que celle publiée dans les autres études scientifiques. L'étude montre également que le risque n'était pas augmenté au delà de 50 m ou pour les LHT de moins haute tension. Différents scénarios d'erreur de géocodage (Sermage-Faure et al, Br J Cancer, 2013) ont été évalués, et ils ont montré que le résultat se maintenait pour chacun des scénarios.

Il semble donc désormais établi qu'il existe bien un lien entre leucémie chez l'enfant et centrales nucléaires et lignes à haute tension. On ne pourra donc plus dire qu'on ne savait pas. Et quel dilemme pour les parents qui habitent à proximité des ces zones à risque ...
Hervé de Malières

Référence : Environnement et leucémies de l'enfant - Étude GEOCAP Claire SERMAGE-FAURE, Claire DEMOURY, Jennifer HOUOT, Stéphanie GOUJON-BELLEC, Fabienne MARQUANT, Aurélie GUYOT-GOUBIN, Jérémie RUDANT, Denis HEMON, Jacqueline CLAVEL, Inserm U1018, université PARIS-SUD, Villejuif.

http://www.bioaddict.fr/article/risque-de-leucemie-chez-l-enfant-les-deux-zones-a-fuir-a4737p1.html


Date de création : 03/12/2014 @ 22:18
Dernière modification : 03/12/2014 @ 22:18
Catégorie : Champs électromagnétiques liés aux lignes THT


Imprimer l'article Imprimer l'article

QUOI DE NEUF SUR CE SITE, depuis ma dernière visite
Pour ceux qui pratiquent  le site: un moyen de repérer les nouveautés sans faire un tour complet des "articles", des "téléchargements", etc...

Pour cela, CLIQUEZ ICI

Contact Plateau Survolté
 Email du Collectif
"Plateau Survolté":

p lateausurvolteAROBASEsu daveyron  org

cool
adresse postale:
Asso Plateau Survolté
Le Bourg
Saint Victor
12400 Saint Victor et Melvieu
Pétition en ligne
Pour signer en ligne la pétition
contre le poste de transformateur
400 000 volts/225 000 volts
à ST VICTOR/ sud-Aveyron / France
(Continuez à signer, commenter)
cool

La petition.be a mangé la grenouille?

AGENDA
Recherche



Les Aventures de ...

 Les Aventures de MARTINE: biggrin

- Martine en voyage (1954)
- Martine et Paul construisent un transformateur de 10 hectares (Edition mai 2010)


Martine Debiez était  la directrice du projet de RTE(sa) . Depuis elle a vogué vers d'autres projets. Et c'est un  Monsieur Perrin qui l'a remplacé, puis un monsieur Thibaud Chatry.
Paul Boulvrais était le sous Préfet en poste à Millau au début de cette vilaine histoire.
  D'autres acteurs (élus) ne sont pas dans les "Aventures de ...) et l'on peut le regretter.

tongue Pour faire un bon projet imposé, il faut :
- du privé : RTE-sa s'y emploie, mais a un gros vernis "public". Derrière ce "gestionnaire" il y a des instalateurs de "ventilateurs"(éoliennes industrielles imposées et pour l' " évacution")
- du public (RTE-sa en tant qu'ayant (entre autres) une "mission" de service public;  et les services de l'Etat, en commençant par préfecture, sous préfecture, puis des services sympas comme la DREAL (le "E", c'est pour "environnement")
- des "chambres" consulaires: celle d'Agriculture, par exemple
- Et, ... des élus
Là, alors, c'est bien parti. Il faut mettre les choses (élus, chambres, privé, public)  dans le bon ordre et surtout, surtout se débrouiller à ne pas avoir à faire avec les citoyens.
C'est du grand art.cool
 
SPECIAL ST VICTOR et MELVIEU

Fermer Commune de ST VICTOR et MELVIEU

^ Haut ^